Les théoriciens de la Restauration en France

Philippe Pichot-Bravard

Resumen


Dès les premiers temps de la Révolution, plusieurs penseurs contre-révolutionnaires se sont employés à étudier le phénomène qu’ils combattaient et à imaginer ce que devrait être la future restauration monarchique. Parmi ces théoriciens, Maistre et Bonald, nourris de la lecture de Burke, occupent une place de choix. Cette étude est principalement alimentée par l’analyse de leurs oeuvres. Elle a pour ambition d’examiner les principes au nom desquels ils se sont opposés à la Révolution et les caractéristiques que devraient revêtir, selon eux, la restauration qu’ils appelaient de leurs voeux. Face aux prétentions volontaristes des révolutionnaires contractualistes, ils eurent à coeur de réaffirmer l’existence et l’autorité d’un ordre naturel dont, seule, une royauté chrétienne traditionnelle pouvait assurer la garantie et les bienfaits. Cependant, tributaires de leur formation intellectuelle initiale, ces théoriciens contre-révolutionnaires n’en subirent pas moins, ponctuellement et probablement inconsciemment, l’influence de certains traits de la modernité philosophique.

 


Texto completo:

PDF

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Edita SCHEDAS, S.L y FUNDACION IGNACIO LARRAMENDI. Paseo Imperial, 43C, sexto D. 28005 Madrid. España.  eISSN: 2386-4850

 facebook twitter